Présentation

Un petit aperçu

Le cuir m'est livré par demi dosset(l'équivalent d'une demi vache). Je dois d'abord effectuer une redresse, c'est à dire : couper droit l'un des bords de la peau à l'aide d'un couteau demi lune, emblème du sellier.
Ensuite, je tire des bandes de la largeur désirée à l'aide d'un couteau mécanique.
Il faut effectuer plusieurs étapes de préparation du cuir : abat carrer, teinter, former, faire les mortaises. Ici le parage.
Pour finir, je griffe le cuir afin de marquer ma couture et effectuer un point régulier.

La couture sellier

Différents outils sont nécessaires pour coudre à la main en particulier les alènes.
La pièce à coudre est tenue par la pince à coudre; pince en bois sérrée entre les jambes. L'alène perce le cuir.
Les aiguilles se croisent dans le cuir et changent de côté.Lors de la tension, le fil se noue dans le cuir ce qui donne la résistance connue de la couture sellier.

L'hippocuir

15 rue de la Bergerie
56 700 HENNEBONT

Tél 02 97 36 26 34

contact@hippocuir.fr

news

attention il ne reste qu'une place

Qui aura le plaisir de venir prendre la derniere place pour le stage de sellerie du 2 au 6 octobre 2017 pour plus d'infos me contacter contact@hippocuir.fr

hippoblog

[caption id="attachment_483" align="alignleft" width="150" caption="un peu de couleur par ces jours gris "][/caption]...

Accéder à hippoblog